Le Programme d’Appui à la Promotion de l’Entrepreneuriat Agricole (PAPEA) pour une dynamisation du secteur agricole par les femmes et les jeunes


Ce projet est actif

Fruit de la collaboration entre la Coopération Suisse au Burkina Faso et le gouvernement Burkinabè, le Programme PAPEA vise la dynamisation du secteur agricole à travers la transformation, la conservation et les investissements du secteur privé pourvoyeur d’emplois et de revenus pour les populations rurales et péri-urbaines.  

Le programme est prévu pour une durée globale de douze (12) ans repartis en trois (3) phases de quatre ans chacune, dont la première phase a débuté en juin 2019 et prendra fin en mai 2023 pour un financement total de 7,8 millions d’euros. Pour sa mise en œuvre, le mandat a été confié au consortium SNV Organisation Néerlandaise de Développement  et Helvetas qui en assure le lead.

L’agriculture occupe une place importante dans l’économie nationale Burkinabè. Le pays possède un potentiel de production et de transformation agro-alimentaire qui demeure sous exploité. La faible performance des entreprises agricoles, la faible adaptation des produits et services financiers et le faible développement de l’entrepreneuriat agricole constituent des contraintes qui ne permettent pas de créer des emplois décents ni de générer des revenus pour les jeunes et les femmes. Cependant, cette agriculture peut être optimisée par la levée de ces contraintes d’où la naissance du programme PAPEA dont l’objectif est de développer l’entrepreneuriat agricole en vue de générer des revenus et créer des emplois décents au profit des populations rurales et péri-urbaines en particulier les jeunes, les femmes et les groupes vulnérables.

Le programme intervient dans trois (3) régions que sont : le Nord, le Centre-ouest et les Hauts-Bassins et dans deux (2) zones péri-urbaines dont celles de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. SNV est en charge des régions du Nord, du Centre-Ouest et des Hauts-Bassins tandis que Helvetas s’occupe de la région du Centre. Le projet vise notamment à :

  • Mettre en place 60 clusters (grappes d’entreprises)
  • Accompagner 6000 entreprises agricoles
  • Impacter 24 000 personnes dont 14 400 jeunes et 12 000 femmes de moins de 35 ans
  • Accroitre 10% de revenus des entreprises agricoles
  • Générer 5000 emplois décents pour les jeunes et les femmes

 

Le PAPEA, pour des systèmes de marché performants et inclusifs

Le programme PAPEA met l’accent sur le développement des opportunités économiques en lien avec les chaines de valeurs porteuses et créatrices d’emplois productifs. La stratégie globale du Programme vise essentiellement « l’insertion économique des acteurs » avec une entrée régionale (Conseil régional et Chambre Régional d’Agriculture) par l’approche systémique M4P. Le programme facilite l’identification des systèmes de marché porteurs dans les filières ciblées, la mise en place des clusters d’affaires ouverts et accessibles et l’organisation des dialogues d’affaires favorisant ainsi l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies commerciales collectives.

Le PAPEA, pour améliorer l’entreprenariat des jeunes et des femmes agricoles

Le PAPEA soutient les initiatives spécifiques genre portées par des entreprises agricoles et leurs partenaires d’appui engagés prioritairement dans de véritables stratégies commerciales collectives au sein des clusters d’affaires (grappes d’entreprises). Ces initiatives spécifiques contribuent à accroitre l’égalité de genre, à améliorer l’accès des jeunes, des femmes et des groupes vulnérables aux financements, aux facteurs de production et aux formations. A cet effet, des plaidoyers sont faites pour l’allègement des charges de travail pour les femmes et sur leurs implications dans les prises de décisions au sein des communautés et des entreprises agricoles. Le PAPEA opte également pour une communication efficace autour de l’entreprenariat agricole

 

Quoi de neuf?

Nos experts

Nicole Ouedraogo

Responsable de projet PAPEA

Donateurs & partenaires

Bibliothèque